L’ÉDUCATION CANINE, C’EST QUOI ?

Je n’ai pas arrêté de me demander par quoi commencer comme thème. Par ce qui est le plus utile pour vous, par ce dont on me parle le plus, ou par ce que je considère comme important ? Le mieux, c’est quand même de commencer par le début : mon premier thème sera donc l’éducation canine.

Comme je l’ai déjà évoqué, beaucoup pensent que nous sommes des dresseurs, que nous apprenons au chien des tours. Il ne s’agit pas simplement d’apprendre assis, couché, ou fais le beau sur commande. Il s’agit de bien plus ! Peut-être qu’à force de tout automatiser, contrôler, maîtriser, on en est arrivé à vouloir télécommander des êtres vivants… Même si certains le désirent, ça n’est pas ce que je souhaite à tout être vivant. Cela n’est donc pas ce que je vous propose d’apprendre par le biais des cours d’éducation. Je ne pense pas que la robotisation soit de l’éducation.

DRESSEUR OU EDUCATEUR ?

La différence, c’est quoi ? Le dressage canin, c’est faire acquérir par la répétition un comportement au chien. On dresse les chiens au combat, à la garde, à la détection etc. Il y a aussi l’obéissance, qui est le fait de se soumettre à la volonté de quelqu’un, un règlement, exécuter un ordre.

Dans ces deux cas, nous apprenons aux chiens à répondre sur commande à nos demandes. Est-ce pour autant bon pour eux ? Les apprentissages effectués via ces récompenses sont-ils forcément utiles ou importants ? Est-ce que nous leur apprenons à réfléchir, être calme, indépendant ? Est-ce que nous pensons aux conséquences de ces apprentissages ? Est-ce que nous ne faisons pas cela juste pour qu’ils nous fassent rire, sans penser à ce qui est bon pour eux ?

L’éducation a pour but de transmettre un savoir-vivre. Le but final n’étant pas de parler à son chien constamment, ou de le robotiser. Tout l’intérêt est ici : avoir un chien qui se comporte bien, sans qu’on ne lui parle forcément. On l’aura au préalable observé, pour connaître ses probables réactions, et les tempérer si besoin. La mise en place d’une communication claire et efficace est un autre préalable, pour pouvoir se faire comprendre par son chien, autant que nous aurons appris à le comprendre. Cette communication pourra permettre de l’aider à comprendre ce qu’il peut ou ne peut pas faire.

Imaginons que nous rentrions dans une chocolaterie en n’ayant aucune notion d’éducation. Tout dévorer, toucher à tout, ne rien payer, ça serait normal pour nous! L’éducation nous apprend à bien nous comporter. Nous ne pouvons pas faire tout ce que nous voulons, ou tout avoir. Ainsi, en rentrant dans une chocolaterie, nous regarderons, goûterons lorsque cela nous sera proposé mais sans toucher à tout, et nous paierons pour ce que nous achèterons. Et ce grâce à notre éducation. Il en va de même pour les chiens. Bien se comporter, comme le considère notre société, c’est loin d’être inné chez eux. Il faut donc les aider à comprendre comment bien faire, et ce qu’il ne faut pas faire. Nous pourrons aussi lui apprendre quelques demandes, pour que la vie avec notre chien soit plus simple (ex : le rappel), mais n’oublions pas que ça ne sera pas l’essentiel.

Je pense qu’il faut un juste équilibre. Comme notre volonté est que notre chien soit à l’aise, se dépense, nous comprenne et nous écoute, essayons de ne lui demander que le nécessaire. Pour le reste, nous pouvons lui laisser un peu de liberté pour réfléchir et agir ! Pour cela, il faut dépasser ses peurs et ses a priori, pour savoir qui est vraiment notre chien. Lui offrir régulièrement de belles balades en liberté afin qu’il se dépense, avant que nous lui demandions des choses difficiles, c’est aussi très important. Il pourra être plus apaisé, et plus concentré!

L’ÉDUCATION CANINE, C’EST QUOI ?
Facebook
Instagram