MINUS A EU UN AN, FAISONS UN BILAN

Minus a eu un an il y a peu. On voit la différence de 2 mois à un an à côté de Jounka 😵
C’est l’occasion de revenir sur toutes ses aventures, et de vous partager quelques conseils !

Adopter un chiot a un coût
Le début de cette grande aventure commence par une rencontre.

1) Le vétérinaire : 1100€, 6 visites. Minus n’a pas eu de chance, mais ça peut arriver à tous. Vipère, tiques, otites, dermatite, il est plus fort que tout ça heureusement ! Mettez de côté pour les coups dur, ou prenez une mutuelle. Et surtout habituez le aux manipulations (un chien de 43kg qui n’aime pas les piqûres c’est compliqué). Le médical training, ou entrainement médical, doit se faire sans contrainte, en positif, d’abord chez vous et ensuite en cabinet. Prenez votre chien lorsque vous avez quelque chose à acheter chez le vétérinaire, et profitez en pour le peser, pour que les assistantes lui offrent une friandise, et qu’il associe le lieu à quelque chose de sécurisant et positif. Les gestes vétérinaires effectués au cours de la vie du chien sont les piqûres, les prises de sang, mais bien plus souvent regarder les dents, les oreilles, les pattes et les yeux, c’est ce par quoi il faut débuter.

quer un chiot prend du temps
Éduquer un chiot nécessite de lui offrir beaucoup de son temps pour qu'il grandisse bien.

2) Les balades : Minus en a besoin, comme tous les chiens. Les chiots fatiguent vite, mais ça ne dure pas. Ils grandissent et ont rapidement besoin de plus de promenades, pour leur santé mentale !
Prévoyez au minimum heure par jour de balade en liberté, pour les adultes. Et prévoyez encore plus de temps pour les balades hygiéniques si vous n’avez pas de jardin. Un jardin ne dispense pas de balades quotidiennes ! 

Attention à ne pas en faire trop, lorsqu’ils sont jeunes il ne faut pas dépasser les limites de temps conseillées par âge. A 2 mois c’est 15 à 20 min de balade maximum, et on augmente de 5 min par mois, on ne balade pas un chiot pendant des heures ! Retrouvez tout en bas les recommandations en terme de durée de dépense journalière. Il ne faut pas oublier que les sports canins et les excès sont interdits avant qu’il n’ait fini sa croissance.

Répondre aux besoins de son chiot
L'éducation d'un chiot passe aussi par la réponse à ses besoins qui évoluent au fil du temps.

3) Les apprentissages : un chiot ne reste pas petit, réfléchissez si ses comportements poseront problème quand il sera grand. Sauter, faire le fou dans la maison, avoir peur… Imaginez par exemple Minus qui court dans la maison, ça serait dévastateur ! Et le fait qu’il parte en courant lorsqu’il voyait un chien a dû être également vite pris en charge, pas pour le côté pratique, mais pour son bien être mental. Si les chiens le terrorisent en étant adulte alors qu’il va en croiser tous les jours, sa vie ne sera pas du tout facile ni agréable, autant pour lui que moi.

Contactez un éducateur dès que vous adoptez votre chiot. C’est beaucoup plus simple d’apprendre à un jeune chien, que réapprendre à un adulte qui a de mauvaises habitudes ou qui a été marqué par un manque de bonnes expériences. Grâce à cela vous prendrez tout de suite les bons réflexes vous aussi.

Le chiot deviendra adulte
Minus est grand,, les dépenses, répondre à a ses besoins, cela continuera toujours.

Hé oui, avoir un chien c’est faire face à des imprévus, lui accorder beaucoup de temps, et d’argent. Si vous souhaitez adopter un chien, demandez-vous avant si vous pourriez lui offrir tout ça.

Évidemment, je ne regrette rien, même s’il n’est pas toujours facile ! La bonne humeur et l’humour de Minus (oui il en a, sûrement malgré lui) me rendent heureuse de l’avoir adopté.

Quel est le temps d'activité recommandé pour un chiot
Extrait du groupe "Conseils comportement éducation positive du chien"

Pour découvrir tous les articles sur l’éducation, le métier, et les conseils pour votre chien, cliquez ici ! Retrouvez aussi plein de conseils régulièrement sur nos réseaux sociaux.

Minus a eu un an, faisons un bilan
Facebook
Instagram